logo de google
Avis client 4.7/5

Mettre en place une lutte biologique globale

Qu'est-ce que les chenilles processionnaires ?

Les chenilles processionnaires sont nommées ainsi car elles se déplacent en marchant les unes derrière les autres, en fil indienne, en procession. Elles vivent en colonie de plusieurs centaines d'individus et fabriquent des nids à la cime des arbres, notamment les pins et les chênes.

Elles sont particulièrement présentes sur les côtes et en climat chaud. Mais avec le réchauffement climatique, les chenilles processionnaires sont désormais présentes sur tout le territoire français.

Pourquoi faut-il lutter contre les chenilles processionnaires ?

Ces chenilles sont couvertes de poils très urticants qui provoquent de graves allergies. Elles sont classés parmi les insectes nuisibles pour la santé humaine. Un contact avec les poils urticants provoquent des éruptions cutanées et des problèmes respiratoires graves.

Les enfants et les animaux domestiques, notamment les chiens qui tentent de les manger, sont les premières victimes des allergies à ces chenilles.
En cas d'accident, appelez immédiatement les secours.

Un observatoire a été mis en place en France pour surveiller la propagation de cet insecte. Vous trouverez toutes les informations sur leur site web : https://chenille-risque.info/

Bien reconnaître les chenilles processionnaires (Vidéo de 3 minutes)

Qu'est-ce que la lutte biologique contre cet insecte nuisible ?

Cette chenille a de nombreux prédateurs. Malheureusement avec le changement climatique et la dégradation de leurs habitats, ces oiseaux sont de plus en plus rares.

Si vous luttez contre cette chenille avec des solutions chimiques, vous empêchez la réinstallation des espèces qui se nourrissent des chenilles processionnaires, car ils seront empoisonnés par les produits qui ont contaminé les chenilles.

Au contraire, en favorisant le retour des prédateurs naturels, vous permettez une réduction durable du nombre de chenilles dans votre environnement.
La lutte biologique globale permet d'attaquer la chenille processionnaire à tous ses stades d'évolution.

Cycle de vie des chenilles processionnaires

nid de chenilles processionnaires

Les papillons pondent les œufs à la cime des arbres, essentiellement sur les pins pour la chenille processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa D.&S.), et en haut des chênes pour la processionnaire du chêne (Thaumetopea processionea L.).

Les œufs éclosent entre fin juillet et début novembre selon le climat.

Stade de chenille

Les chenilles vont vivre en haut de l'arbre en se nourrissant des aiguilles de pin ou des feuilles de chêne.

Les 2 espèces n'ont pas le même comportement au moment de la métamorphose.

De janvier à début juin, les chenilles processionnaires du pin descendent le long du tronc de l'arbre pour s'enfouir dans le sol et former leur chrysalide. C'est à ce moment que les contacts ont lieu avec les chenilles qui migrent en groupe nombreux vers le sol.

Les processionnaires du chêne, quant à elles, restent dans l'arbre pour former leur chrysalide. Le mode de piégeage est donc bien différent.

Stade de chrysalide

Elles peuvent rester dans le sol à l'état de chrysalide pendant quelques mois et jusqu'à 5 ans ! D'où l'utilité de mettre en place une lutte pendant plusieurs années.

Stade du papillon de nuit

papillon processionnaire du pin

Le papillon de la processionnaire est un papillon de nuit qui vit seulement quelques jours (1 à 3 jours) et qui ne s'alimente pas. En effet, il n'a pas de trompe pour boire le nectar, son unique but est donc de se reproduire.

Le piégeage du papillon est également très efficace pour réduire la population de processionnaires. Découvrez nos pièges à phéromones.

Comment piéger cette chenille ?

La lutte biologique est efficace en attaquant l'insecte à tous ses stades développement : chenille, chrysalide, papillon.

Piège à chenille processionnaire : le collier d'arbre écopiège

piege à chenilles processionnaires du pin

Le premier niveau de lutte biologique est d'installer un piège sélectif sur l'arbre qui va capturer la chenille processionnaire du pin lorsqu'elle migre vers le sol pour faire sa chrysalide.

Un piège conçu spécialement pour la chenille processionnaire du pin permet de capturer uniquement cette espèce et de préserver les autres chenilles. C'est un collier écopiège qui s'installe autour du tronc et qui va amener les chenilles à descendre dans un sac de collecte rempli de terre. En installant le piège à la bonne période, il est possible de capturer une grande partie des chenilles.

Nichoir à mésanges : prédateur de la chenille processionnaire

Mettez en place des nichoirs à mésange sur les arbres infestés. En effet, c'est le seul oiseau en France à se nourrir de chenilles processionnaires. En installant un nichoir, vous favoriserez le retour de cet oiseau des jardins et vous combattrez l'invasion des chenilles processionnaires.

Nichoir à huppe fasciée

La huppe fasciée est un oiseau qui se nourrit de larves et notamment des chrysalides de chenilles processionnaires. Installez un nichoir adapté aux huppes fasciées pour piéger les chenilles au stade de nymphe.

Gîte pour chauve-souris

Pour piéger cet insecte au stade du papillon, vous pouvez installer des gîtes pour les chauve-souris. En effet, elles chassent ce papillon nocturne et permettent de réduire sa population. De plus, les chauve-souris vous débarrasseront également des moustiques.

Piège à phéromones

Enfin, en installant un piège à phéromones vous pourrez capturer les papillons mâles avant qu'ils se reproduisent. Cela permettra ainsi de réduire le nombre de chenilles présentes l'année suivante.

Cet ensemble de moyens de lutte biologique sont sans pesticides et réduisent la population de chenilles processionnaires pendant plusieurs années.

Faut-il tuer la chenille processionnaire du pin ?

chenille processionnaire du pin

Les chenilles processionnaires du pin et du chêne ont été classées parmi les espèces nuisibles à la santé humaine en avril 2022.

Les pièges qui permettent de capturer les chenilles ou les papillons processionnaires du pin sont autorisés et vous devez détruire les insectes qui auraient été capturés.

Comment tuer la chenille processionnaire ?

Les papillons sont généralement tués automatiquement par le piège.

Pour les chenilles piégées avec un sac de collecte, vous devez, soit jeter le sac aux ordures ménagères où il partira dans un incinérateur, soit brûler le sac de collecte si votre commune vous y autorise.

Attention, les poils urticants restent allergisants même après la disparition de la chenille ! Restez à distance des sites d'enfouissement des déchets.

Conclusion sur la lutte biologique contre les chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires sont présentes sur tout le territoire français. Elles représentent un danger important pour la santé humaine et pour les animaux domestiques.

Des modes de lutte sélectifs et sans pesticides existent. Ils permettent de cibler uniquement les chenilles processionnaires tout en préservant les autres espèces, et en favorisant les prédateurs naturels de cet insecte.

Etant donné le cycle de vie de la chenille processionnaire, la lutte doit être mise en place pour plusieurs années afin d'obtenir des résultats efficaces à long terme.

Crédits photos : Observatoire des chenilles processionnaires - FREDON France, et écopiège La Mésange Verte